Fuites urinaires ? On en parle !

Une partie de notre mission chez Natracare est de s’attaquer aux tabous qui concernent les femmes. Nous concrétisons cette démarche en fabriquant des produits (sans parfum et sans plastique, personne n’en veut plus !), en organisant des campagnes d’information comme (Rename Dont Shame), et en postant des messages par exemple sur Tik Tok (Nous suivez-vous aussi sur Tiktok ?).

Nous savons pertinemment que l’incontinence urinaire ou l’incontinence d’effort restent largement considérées comme un tabou. Afin d’obtenir une meilleure perspective pour aider les personnes concernées, nous avons organisé des groupes de discussion et réalisé une enquête sur le sujet. Voici quelques-unes des principales conclusions :

On ne communique toujours pas assez sur les traitements possibles

Nos recherches montrent que, dans 85 % des cas, l’incontinence urinaire légère peut être soignée par un entraînement du périnée. Bien que ce constat soit prometteur pour de nombreuses personnes dont la vie est affectée par des fuites urinaires légères, l’information ne circule pas assez. 56,8 % des personnes interrogées lors de notre enquête ne savaient pas que l’incontinence légère ou d’effort pouvait être traitée médicalement ou en faisant des exercices du périnée.1

Le fait que cette information sur les traitements existants ne soit pas assez répandue, pourrait être lié à quelques problèmes de fond :

  • La stigmatisation et la honte qui entourent le sujet des fuites urinaires. La honte peut décourager les personnes souffrant d’incontinence d’effort à en parler à leurs amis, à leur famille ou à un professionnel de la santé. Moins le sujet est abordé et plus nombreuses sont donc les personnes concernées qui ne sont pas informées sur les possibilités de traitement.
  • Les marques qui – comme nous- vendent des protections pour l’incontinence légère profitent de ce manque d’information et de sensibilisation sur le sujet. Ces marques savent que si elles mettent en avant la possibilité de traitement, les ventes de leurs produits risquent de diminuer, c’est la raison pour laquelle leur stratégie marketing autour des fuites urinaires ne mentionne jamais de solution de soin ou de traitement.

Chez Natracare, au contraire, nous espérons que vous n’aurez pas à compter éternellement sur nos protections conçues spécifiquement pour les fuites urinaires. Nous soutenons activement la recherche de solutions efficaces et de traitements adaptés et espérons que bientôt vous n’aurez plus besoin d’utiliser et donc d’acheter nos protections Dry & Light ! En attendant, nous vous proposons d’utiliser nos produits sans matière plastique – et sans… stigmatisation autour du sujet.

Des personnes de tous âges et de tous horizons peuvent être concernées par une vessie hyperactive

Lors des groupes de discussion, certains participants ont déclaré qu’ils ne parlaient des fuites urinaires qu’à leurs amies, qui étaient aussi devenues mères.2 D’autres participants, qui n’avaient pas d’enfant, disaient qu’ils avaient l’impression de ne pas correspondre à la classe d’âge démographique pour avoir des fuites et qu’ils n’avaient pas l’impression de pouvoir en parler avec quelqu’un. On pense souvent que les fuites urinaires légères ou l’incontinence d’effort touchent principalement les femmes enceintes, les femmes ayant accouché, et les personnes âgées.

Contrairement à cette idée, notre enquête a révélé que les personnes qui déclarent avoir des fuites urinaires légères sont âgées de 13 à 80 ans et plus ! Qui plus est, 20 % des personnes interrogées ne savaient pas pour quelle raison elles avaient commencé à avoir des fuites. Les symptômes de l’incontinence d’effort peuvent apparaître à tout âge, et pour toute une série de raisons.

Les protections doivent être efficaces et saines

À la question de savoir quels sont les critères les plus importants pour choisir les protections spécifiques pour fuites urinaires, les réponses le plus souvent données sont que les serviettes doivent protéger efficacement (36,1 %) et qu’elles ne devaient pas nuire à la santé (27,7 %). L’aspect écologique du produit est également un critère important, puisque 16,8 % des personnes l’ont cité comme leur priorité principale. Les protections Natracare Dry & Light, correspondent exactement à ces trois préoccupations et de plus nous préconisons toujours d’envisager un traitement sur le long terme.

Ces résultats montrent aussi qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour se débarrasser de la stigmatisation entourant les fuites urinaires et l’incontinence d’effort. Ils mettent également en lumière l’un des principaux moyens d’y parvenir : une conversation ouverte, directe et sans sentiment de honte, ainsi que de l’information éducative à ce sujet.

Serviettes incontinence Dry & Light

Protections sans plastique pour incontinence légère

Serviettes incontinence Dry & Light

Découvrir

Et vous, avez-vous fait l’expérience de fuites urinaires et souhaitez-vous partager votre expérience ?

1. Selon une enquête menée par Natracare auprès de 125 participants.

2. D’après des groupes de discussion organisés par Natracare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.