Qu’est-ce que le syndrome du paillasson ?

Le syndrome du paillasson ou le syndrome de la clé dans la serrure – ce besoin soudain d’aller aux toilettes quand on arrive chez soi, c’est quoi exactement ? On en parle rarement, mais l’incontinence touche des millions de personnes à différents moments de leur vie.

Les fuites urinaires peuvent survenir pour de nombreuses raisons, à n’importe quel moment de la vie, et nous sommes persuadés qu’il est important d’ouvrir le débat sur l’incontinence. Environ 17 % des femmes et 16 % des hommes de plus de 18 ans souffrent d’hyperactivité vésicale et l’on estime que 12,2 millions d’adultes souffrent d’incontinence par impériosité.

Imaginez le scénario suivant : vous revenez des courses et, alors que vous vous rapprochez de plus en plus de chez vous, vous ressentez une envie irrésistible d’uriner. Vous êtes distraite, incapable de vous concentrer sur autre chose. Vous atteignez votre porte d’entrée et, Bam, vous courez aux toilettes aussi vite que possible. Parfois, une fuite urinaire se produit alors que vous vous précipitez pour arriver à temps aux toilettes.

C’est ce que l’on appelle « le syndrome du paillasson » ou « le syndrome de la clé dans la serrure ». Il s’agit de l’envie irrésistible d’uriner dès que vous rentrez chez vous ou dans un endroit familier, et il est lié à l’incontinence par impériosité.

Quels sont les signes révélateurs du syndrome du paillasson ou de l’incontinence par impériosité ?

Le fait de ressentir un besoin urgent et inattendu d’uriner est l’un des signes de l’incontinence par impériosité. La sensation est irrésistible et vous ne pouvez pas attendre pour aller aux toilettes.

Quelles sont les causes de l’incontinence par impériosité ?

L’une des causes courantes de l’incontinence par impériosité est l’hyperactivité de la vessie. C’est généralement le résultat d’une hyperactivité des muscles détrusor. Ce sont les muscles qui contrôlent la vessie. Une des causes de la vessie hyperactive peut être liée à la prise de médicaments qui augmentent la production d’urine ou à l’incapacité à vider complètement la vessie. D’autres causes peuvent résulter d’une infection (par exemple, une infection urinaire), d’une lésion nerveuse, de la prise de certains types de médicaments ou de la consommation d’alcool ou de caféine.

En plus de l’envie physique d’uriner, certains spécialistes pensent qu’il existe des preuves suggérant que l’incontinence par impériosité pourrait être un comportement acquis, un peu comme l’exemple du réflexe du « chien de Pavlov ». La psychothérapeute Ginnie Love explique que « le simple fait de jeter un coup d’œil à un objet que nous associons à une action peut déclencher le processus du cerveau et provoquer un besoin plus urgent de l’expérimenter, tout cela de manière inconsciente ». Ainsi, le fait de voir votre porte d’entrée agirait comme un déclencheur et accentuerait l’envie d’aller aux toilettes.

Serviettes sans plastique pour incontinence légère

organic non-applicator tampons

Pour en savoir plus

Que puis-je faire pour mieux gérer ce phénomène ?

Si vous souffrez d’une vessie hyperactive, vous pouvez vous sentir gênée ou embarrassée par moments. Mais nous souhaitons réellement ouvrir le débat et rendre le sujet plus accessible et normal. Il y a des choses que vous pouvez faire qui vont vous aider et aussi des mesures que vous pouvez prendre à titre préventif.

  • Faites des exercices pour renforcer les muscles du périnée, aussi connus sous le nom « d’exercices de Kegel ».
  • Limitez votre consommation de caféine et d’alcool. Soyez attentif. Ive à votre consommation et surveillez-la.
  • Surveillez et traitez les maladies chroniques dont vous souffrez, comme le diabète, qui pourraient contribuer aux symptômes de l’hyperactivité vésicale.
  • Parlez à votre médecin de tout problème d’incontinence urinaire pour obtenir un soutien médical spécialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.