Doit-on interdire toutes les lingettes ?

En regardant les rayons des supermarchés, vous remarquerez peut-être que de nos jours, il y a une lingette pour tout. Des lingettes pour bébé aux lingettes démaquillantes, des lingettes de toilette aux lingettes multi-usages – les lingettes humides sont partout. Mais saviez-vous que jusqu’à 90 % des lingettes contiennent du plastique ?

Et saviez-vous que les lingettes commercialisées comme étant « jetables dans les toilettes » ne le sont souvent pas autant qu’on pourrait le croire, et qu’elles provoquent plutôt des blocages et des fatbergs ? (Un fatberg est un très gros amas de graisses alimentaires et autres déchets ménagers que l’on peut trouver dans les égouts.) Les lingettes devraient-elles être purement et simplement supprimées (👀) des rayons ? Voici ce que nous pensons :

Les lingettes en plastique devraient-elles être interdites ?

En bref : oui.

Nous pensons que la vente de lingettes en plastique devrait être interdite. Nous traversons une crise climatique mondiale qui n’est pas prête de s’arrêter, et les lingettes contenant du plastique contribuent aux dommages causés à notre planète. Le plastique n’est pas biodégradable, ce qui signifie que ces lingettes, ou du moins le plastique qu’elles contiennent, pollueront la planète à jamais. Elles peuvent se décomposer en microplastiques, mais ceux-ci resteront présents dans les cours d’eau et seront ingérés par les animaux et les humains. Une plus grande transparence est également nécessaire, car de nombreuses marques n’indiquent même pas de quelle matière sont faites leurs lingettes.

En outre, des millions de dollars sont dépensés chaque année pour réparer les obstructions dans les canalisations causées par l’accumulation d’objets qui n’auraient jamais dû être jetés dans les toilettes. De nombreuses lingettes sont jetées par les consommateurs après utilisation et ne se dégradent pas rapidement après avoir été jetées. Ces produits, ainsi que d’autres articles tels que les produits menstruels, les cotons-tiges et la graisse, s’accumulent dans les égouts au fil du temps pour créer des fatbergs. Ceux-ci bloquent nos égouts et sont longs et coûteux à enlever ou à décomposer.

Chez Natracare, nous pensons qu’il faut tout faire pour réduire les déchets plastiques inutiles, en particulier ceux provenant d’objets à usage unique. Cette interdiction du plastique dans les lingettes n’est pas seulement nécessaire, elle est attendue depuis longtemps. Notre gamme de lingettes sans plastique et compostables est un exemple de la façon dont le plastique dans les lingettes est facile à éviter, et nous pensons qu’il est temps que les marques qui produisent encore des lingettes en plastique soient obligées de changer cela.

Découvrez notre papier toilette humide Safe to Flush

Les toilettes sont réservées aux 3 P : pipi, papier et popo ! Cela tombe bien, notre papier toilette humide Safe to Flush est intégralement constitué de papier !

papier toilette humide

Pour en savoir plus

Les fausses allégations « jetable dans les toilettes » devraient-elles être interdites ?

Encore une fois, c’est un oui de notre part.

Pendant des années, les marques de lingettes ont faussement indiqué que les lingettes étaient « jetable dans les toilettes » sans que des tests et des certifications indépendants ne viennent étayer leurs affirmations. Les lingettes, de par leur nature même, ne sont pas jetables dans les toilettes car elles ne sont pas fabriquées à partir d’un des trois P: pipi, papier ou popo. Ce sont les seuls éléments qui doivent être jetés dans les toilettes. Les lingettes fabriquées à partir d’autre chose que du papier et sans certification indépendante ne sont en fait pas « jetables ». Chez Natracare, nous pensons que les lingettes en plastique et les lingettes prétendant faussement être « jetables dans les toilettes » devraient être interdites.

Nos lingettes naturelles Safe to Flush – ou papier toilette humide – sont les premières lingettes à être certifiées « Fine to Flush » par Water UK. Elles sont entièrement composées de papier et commencent à se décomposer dans les canalisations d’égouts 20 minutes seulement après l’utilisation de la chasse d’eau. Elles se décomposent complètement au bout de 8 chasses d’eau (le nombre moyen de chasses d’eau par jour dans un ménage).

Aux États-Unis, nous avons travaillé et fait pression avec le National Stewardship Action Council (NSAC) pour exiger des lois plus strictes et plus précises sur l’étiquetage des « lingettes jetables » faussement étiquetées. En 2021, la loi PIPES (Protecting Infrastructure and Promoting Environmental Stewardship) a été adoptée dans l’État de Californie. Nous espérons poursuivre sur cette lancée avec de nouvelles lois introduites dans d’autres États pour exiger un étiquetage véridique.

Faut-il interdire toutes les lingettes ?

En fait, nous ne le pensons pas !

« lingettes » est devenu un peu un gros mot, dans le sillage de l’augmentation de la pollution plastique, et nous comprenons pourquoi lorsque des lingettes en plastique et faussement étiquetées peuvent être trouvées nageant dans nos océans et échouées sur nos plages. Mais les lingettes sont partout pour une raison, et nous pensons qu’elles ne sont pas près de disparaître. De nombreuses personnes utilisent des lingettes au quotidien. Elles aident les parents à garder leurs bébés propres, elles ont été utilisées tout au long de la pandémie pour se protéger mutuellement, les personnes âgées et les handicapés physiques les utilisent souvent pour se nettoyer, et la liste continue…

Les lingettes, bien qu’elles puissent être problématiques dans certains cas, ne sont pas intrinsèquement mauvaises et chez Natracare, nous ne pensons pas qu’elles devraient être totalement interdites. Elles jouent en effet un rôle important en aidant nombre d’entre nous à mener une vie saine, propre et indépendante. Nous pensons plutôt que le changement doit venir d’une réglementation plus stricte et de marques fabriquant de meilleurs produits pour les personnes et la planète.

Existe-t-il déjà de bonnes lingettes et de bonnes alternatives ?

Notre avis ? Oui, mais pas suffisamment.

Nous avons déjà mentionné que nous proposons une gamme de lingettes sans plastique, compostables, et même une véritable alternative aux lingettes jetables dans les toilettes – notre papier toilette humide Safe to Flush. Ces produits sont tous disponibles à la vente et constituent de bonnes alternatives, car ils ne pollueront pas notre planète avant des centaines d’années.

Cependant, nous pensons que pour réduire les dommages que les lingettes causent actuellement, les lingettes sans plastique avec des instructions d’élimination des déchets clairs et honnêtes doivent devenir la norme. Pour ce faire, nous voulons que les lingettes en plastique et les lingettes « jetables » faussement étiquetées fassent l’objet d’une loi. La Californie a déjà pris des mesures en ce sens en imposant l’étiquette « Do not flush ».

Si vous souhaitez passer aux lingettes sans plastique, consultez notre page où acheter pour trouver le magasin le plus proche de chez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.