5 bonnes questions (et réponses) à propos du coton bio

Nous recevons beaucoup d’emails avec des questions au sujet de nos tampons, serviettes et protège-slips et aussi au sujet des chaînes d’approvisionnement de nos matières premières. Nous sommes toujours ravis que nos clients s’intéressent autant à la provenance de leurs protections périodiques préférées.

Et à l’occasion du « Septembre en Bio »  Organic September, nous nous sommes dit que nous allions saisir l’occasion pour rédiger une réponse un peu plus approfondie en lien avec la plupart de vos interrogations sur le coton bio – cette plante douce, légère, tellement intéressante et tellement importante, qui constitue la base des produits de Natracare.

À quel endroit le coton bio est-il cultivé ?

Le coton conventionnel est cultivé dans plus de 100 pays et sur une surface au niveau mondial qui représente environ 2,5 % des terres agricoles. Seulement 0,7 % de la quantité totale de coton cultivé est biologique ; ces cultures sont réparties sur 18 pays.

Le coton bio est cultivé en Inde, en Chine, au Kirghizistan, au Tadjikistan et dans d’autres pays. Le coton bio, que l’on retrouve dans les produits de Natracare, provient du Pakistan et de Turquie.

Environ 100 millions de foyers, situés dans les pays les plus pauvres du monde, dépendent de la culture du coton.

Sur cette carte, vous pouvez voir à quel endroit le coton bio est cultivé.

Est-ce que le coton bio est mieux pour les agriculteurs ?

Tout à fait – le coton bio, c’est bien mieux pour les agriculteurs. Les producteurs de coton peuvent mieux gérer leurs besoins de subsistance et ne sont pas exposés quotidiennement à des produits chimiques toxiques.

95 % du marché global des semences de coton est contrôlé par Monsanto-Beyer, le géant des OGM et produits chimiques, qui vient de fusionner avec Bayer.

Les producteurs de coton conventionnel sont souvent liés par des contrats stricts, qui imposent le choix des semences et qui imposent aussi les pesticides ou les insecticides avec lesquels les terres sont traitées. Et ces substances chimiques sont dangereuses. On estime que 77 millions de travailleurs agricoles souffrent chaque année d’intoxications aux pesticides.

Les producteurs de coton bio ne sont pas exposés à ces risques, car l’agriculture biologique ne se sert ni de substances chimiques, ni de semences MG. C’est bénéfique à la fois pour les agriculteurs, l’environnement et les consommateurs !

Et puisque l’on se passe d’engrais chimiques, le coton bio doit être cultivé en rotation avec d’autres productions agricoles alimentaires. Cela enrichit les sols pour les récoltes à venir et procure également aux agriculteurs et à leurs familles d’autres sources de réserves de nourriture et de revenus.

Pour en savoir plus sur toutes ces substances chimiques nocives que l’on retrouve dans les cultures de coton conventionnel, suivez le lien.

Est-ce que le coton bio est meilleur pour l’environnement ?

En un mot : oui, le coton bio, c’est bien mieux pour l’environnement !

L’agriculture biologique est basée sur les quatre principes de santé, d’écologie, d’éthique et de soin et ces principes amènent les agriculteurs bio à travailler en lien avec la terre, et non pas contre elle.

Le cas du coton bio suit également ces principes éthiques – les cultures de coton bio ne sont pas arrosées d’insecticides ou d’herbicides toxiques, ce qui signifie aussi que le sol n’est pas contaminé, que les sources d’eau environnantes sont préservées et que les animaux sauvages à proximité de ces cultures peuvent continuer à se reproduire.

La culture du coton bio produit jusqu’à 94 % de moins de gaz à effet de serre que le coton conventionnel. Et selon les informations de Textile Exchange, la dépense globale en énergie est 60 % plus faible pour le coton bio.

Vous voulez en savoir plus sur les excellents avantages du coton bio pour l’environnement ? C’est par ici. *

Le coton bio est-il biodégradable ?

Oui, le coton bio est bien biodégradable. Si le coton n’est pas mélangé à d’autres substances ou d’autres textures, cela reste un produit entièrement naturel, qui est biodégradable dans le temps. Déposé dans un environnement adéquat (par exemple un compost à la maison), le coton bio se dégradera bien mieux, mais peu importe où il atterrit, il ne restera pas figé pendant des centaines d’années, comme le plastique par exemple.

Nous sommes fiers de pouvoir annoncer que les produits Natracare sont entièrement compostables à la maison. D’autres produits menstruels conventionnels contiennent souvent un mélange de fibres de coton et de fibres de synthèse industrielles. Celles-ci ne se décomposent pas entièrement, elles se désintègrent en plus petites particules, qui resteront dans l’environnement pour une période indéterminée.

Pour quelle raison alors utiliser des tampons et des serviettes en coton bio ?

Une femme qui est en âge d’avoir des règles utilisera en moyenne dans sa vie 11 000 serviettes ou tampons.

Cela représente beaucoup de coton – et la catégorie de coton utilisée dans ces produits va avoir de nombreuses conséquences pour l’environnement, mais aussi pour les personnes impliquées dans sa production.

Les tampons et les serviettes de Natracare sont sans matières plastiques et biodégradables. Et puisqu’ils sont à base de coton bio, ils ne contiennent pas non plus toutes ces substances chimiques nocives qui pourraient être absorbées par les parties les plus délicates de l’anatomie féminine, à l’équilibre fragile.

En 2015, une étude argentine avait pu retracer du glyphosate, un herbicide, dans 85 % des tampons conventionnels. On retrouve le glyphosate notamment dans le Roundup, l’herbicide classique de Monsanto, qui est utilisé dans le monde entier pour traiter des cultures de coton conventionnel.

C’est bien cette substance chimique que vous voulez retrouver ensuite dans votre vagin ou à proximité de cette zone fragile ?

A quoi d’autre sert le coton bio ?

Le coton bio peut servir… à presque tout ! (enfin… presque)

Nos produits favoris, ce sont bien sûr nos protections périodiques bio ou les lingettes à base de coton bio.

Mais d’autres fabricants à vocation écologique produisent par exemple des couches à base de coton bio, de très jolis vêtements pour adultes et enfants, des draps, des serviettes de bain ou des produits de beauté, comme des carrés démaquillants, etc. Cette liste n’est absolument pas exhaustive ! Il y a désormais de nombreux fabricants et de nombreuses marques qui vendent de très beaux produits à base de coton bio.

Regardez par exemple le site de Veja – l’une de nos marques de mode éthique préférées, qui propose des vêtements à base de coton bio ou alors Coton vert, qui vendent toute une gamme de produits à base de matières écologiques. Et Knowledge aussi, qui ont une très belle gamme de linge de lit en coton bio, on a juste envie de se blottir dans leurs draps….

Le « Septembre en Bio », c’est l’occasion parfaite pour tester de nouveaux produits en coton bio, surtout maintenant que vous connaissez tous les avantages de cette belle matière !

N’hésitez pas à nous contacter, si vous avez d’autres questions au sujet du coton bio… ou des questions à propos d’autres matériaux que nous utilisons dans nos gammes de produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.