Natracare x Plastic Oceans : Un cycle qui va du nid à l’océan sans plastique

Nous avons réellement un problème avec le plastique. Un problème qui doit être résolu rapidement. Chaque année, nos océans sont pollués par plus de 8 millions de tonnes de plastique, et d’ici 2040, la quantité totale de plastique dans les océans devrait atteindre environ 600 millions de tonnes.

Chez Natracare, nous avons mesuré la gravité de ce problème et nous nous engageons à lutter contre la pollution plastique qui détruit les habitats du monde animal, tue des animaux et a finalement un impact direct sur les humains. Au final, le plastique fait des océans un endroit inhabitable et dangereux pour de nombreuses espèces animales, dont entre autres les tortues including turtles. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes associés à l’initiative Plastic Oceans pour soutenir son combat contre la pollution plastique et pour la protection de la vie sauvage.

Bébé tortue sur une empreinte de sable

Quelle est la mission de Plastic Oceans ?

Plastic Oceans est une ONG basée aux États-Unis qui a pour objectif de contribuer à créer un monde sans pollution plastique, et ce dans l’esprit d’une économie circulaire. Sa mission est de changer l’attitude du monde à l’égard des matières plastiques et de modifier en conséquence les comportements des consommateurs, des entreprises et des décideurs politiques. Le travail de Plastic Oceans repose sur quatre piliers clés :

L’éducation

Plastic Oceans fournit aux organisations, aux écoles, et aux communautés du monde entier des programmes éducatifs qui alertent sur la menace de la pollution plastique et proposent des solutions pour la combattre. Plastic Ocean crée également et partage des vidéos et d’autres contenus visuels ou textes afin d’éduquer, d’informer et d’inciter les citoyens à s’engager pour agir contre le problème de la pollution plastique.

L’activisme

Plastic Oceans organise des événements comme par exemple des journées de nettoyage des plages, Plastic Ocean participe aussi à des activités de conservation de l’habitat des animaux comme le Campeche Turtle Project, et crée des campagnes de sensibilisation comme l’initiative Blue Communities initiative. L’association utilise l’activisme d’une part pour attirer l’attention des citoyens et d’autre part soutenir des actions concrètes pour lutter contre le problème de la pollution plastique.

Engagement juridique

Un autre pilier important du travail de Plastic Oceans consiste à soutenir et défendre les législations et les politiques visant à éliminer ou à réduire la pollution plastique dans le monde, comme la récente interdiction des plastiques à usage unique à Mexico.

Recherche scientifique

Understanding the problem and impacts of plastic pollution is essential for finding sustainable solutions. That’s why Plastic Oceans conducts research to develop an understanding of how plastic pollution affects waters, wildlife, and human health.

Et le Campeche Turtle Project, alors ?

Natracare est ravie de soutenir cette année l’engagement de Plastic Oceans dans le projet Campeche Turtle Project. Le Campeche Turtle Project est basé dans le Golfe du Mexique, le projet est géré par deux ONG locales – Yuumtsil Káak Náab et Ninth Wave Mexico – créées pour protéger la tortue de mer imbriquée, ou tortue à écailles, une espèce de tortues particulièrement menacée.

Programmes d'éducation sur la plage

Les activités de protection essentielles telles que la surveillance des nids sont au centre du projet. Mais ce qui rend le projet si intéressant, c’est qu’il comporte aussi pour sensibiliser les communautés avoisinantes, une série d’activités qui contribuent à protéger les tortues et tout leur environnement des effets néfastes de la pollution plastique. Ces activités comprennent des opérations de nettoyage des plages, des programmes d’éducation pour les jeunes et les adultes, ainsi que l’organisation du Festival annuel de la Tortue. Ce projet va donc bien au-delà du fait de protéger les tortues à écailles et d’augmenter le nombre de celles qui éclosent et rejoignent la mer en toute sécurité chaque année. Car il implique aussi les communautés locales dans la création de solutions à des problèmes qui les concernent directement, eux et leur habitat ou environnement.

Remise à l'eau de tortues sur la plage au coucher du soleil

Le projet en est cette année à sa huitième édition et, comme la plupart des évènements affectés par la COVID-19, il a pris un aspect légèrement différent des années précédentes. Mais malgré les difficultés le projet de 2020 peut être considéré comme l’un des plus réussis jusqu’à maintenant. En effet, 78 nids au total ont été protégés sur les quatre sites de Seybaplaya et plus de 750 éclosions de tortues ont atteint le golfe du Mexique en toute sécurité – ces deux chiffres représentent réellement des records !

Le Festival annuel de la Tortue a même pu avoir lieu, en format réduit pour protéger la communauté de la propagation du coronavirus. Lors du festival, on a pu assister à un concours d’art pour les jeunes, à la création d’une nouvelle peinture murale dans la ville de Seybaplaya et à un lâcher public d’éclosions de tortues. Cette année, le projet comprenait également deux journées de nettoyage des plages, au cours desquelles plus de 500 kg de déchets ont été ramassés sur les plages de Campeche, Lerma et Seybaplaya.

Des projets comme le Campeche Turtle Project contribuent à proposer et mettre en oeuvre des solutions locales au problème mondial de la pollution plastique, et nous sommes particulièrement fiers d’avoir soutenu ce projet cette année grâce à notre adhésion à 1 % pour la planète.

Pour en savoir plus sur la façon dont Natracare s’implique pour une planète sans pollution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.