Natracare x Off the Record : Reconnecter les jeunes avec la nature

Nous sommes également les sponsors de Off the Record – une organisation caritative basée à Bristol – qui soutient les jeunes en matière de santé mentale et les reconnecte avec la nature.

Dans le cadre de nos contributions par le biais de 1 % pour la planète nous avons choisi de parrainer Off the Record, une association caritative basée à Bristol qui soutient les jeunes en matière de santé mentale en proposant un ensemble de différents services et de groupes de soutien thérapeutique. Nous apprécions particulièrement leur projet Nature Works projet qui remet les jeunes en contact avec le pouvoir de guérison de la nature en proposant des séances thérapeutiques et des activités en plein air.

Nous sommes impressionnés de voir comment les associations caritatives ont concentré leurs efforts pour continuer à faire leur travail pendant la pandémie, et Off the Record en est le parfait exemple.

Petits plants en train de pousser

Planter les graines du changement

Le pouvoir de la nature est bien réel. Saviez-vous qu’il a été prouvé que la présence d’arbres est bénéfique pour la santé mentale ? Un certain nombre d’études expliquent le fondement de ce phénomène.

Un jeune regardant le ciel à travers des arbres denses

Les arbres et les espaces verts ne sont pas seulement bénéfiques pour la santé mentale, mais le sol lui-même contient également un type de bactérie qui, selon les études, permettrait de réduire les symptômes de la dépression chez les êtres humains.

Le contact avec la nature est bénéfique pour notre bien-être, c’est logique. Après tout, les êtres humains ont vécu dans des environnements naturels pendant la plus grande partie de leur vie sur terre. Vivre dans des villes et dans d’autres zones urbaines en cohabitation avec des milliers d’autres personnes, c’est relativement nouveau dans le schéma plus large de l’existence humaine ! Et pendant le confinement, nous n’avons pas eu autant accès qu’auparavant aux espaces naturels qui nous permettent aussi de calmer notre mental et de rester en bonne santé. Au Royaume-Uni par exemple, nous n’avions le droit de sortir qu’une fois par jour pour faire de l’exercice physique. Et cela était possible uniquement si l’on vivait à proximité d’espaces verts, sans être obligé de traverser toute l’agglomération pour s’y rendre.

Les personnes qui vivent dans des immeubles n’ont pas forcément accès à beaucoup d’espaces extérieurs. Et celles qui vivent dans des logements surpeuplés de zones urbaines sont plus susceptibles de connaître des problèmes de santé mentale pour un certain nombre de raisons sociales et économiques.

Petits plants poussant dans des pots

Off the Record pendant le confinement

Off the Record a eu l’excellente idée de faire venir la nature jusqu’aux jeunes. Des bénévoles de l’association ont envoyé des kits contenant tout ce qu’il faut pour que les jeunes fassent pousser des végétaux chez eux, que ce soit dans leur jardin ou sur le rebord de leur fenêtre !

1 000 kits ont été envoyés aux jeunes de notre ville natale de Bristol, au Royaume-Uni. Ces kits contenaient :

  • Du compost pour les graines et suffisamment de terre pour toute la durée de vie de la plante
  • Un plateau pour faire pousser les semis
  • Différentes variétés de graines de légumes et de fleurs
  • Des instructions pour semer les graines
  • Des instructions pour préparer le sol ou les pots et faire des plantations
  • Des conseils, des outils et des liens simples pour prendre soin de sa santé mentale et maintenir du bien-être pendant la pandémie.

Un ensemble de sacs en papier kraft

La nature en action

En dehors de la période du Covid, Off the Record gère un programme, appelé Nature Works, qui reconnecte les jeunes à la nature en profitant des espaces extérieurs pour proposer des activités comme des séances de soutien thérapeutique en plein air, de culture de plantes et de jardinage, de construction avec des matériaux naturels et de pratique de pleine conscience.

Ce programme est en cours depuis 2018 et s’adresse aux 11-18 ans.

Quand les jeunes comprennent et expérimentent les avantages de se reconnecter à la nature, ils sont plus à même de devenir les gardiens passionnés de l’environnement et de la planète en grandissant et aussi de faire partie de la prochaine génération de décideurs et d’éducateurs.

Une personne debout avec un sac de compost

C’est de manière passionnée que Off the Record parle de son programme Nature Works :

« En offrant aux jeunes un aperçu et des expériences du monde naturel – qui soutiennent aussi leur santé mentale – nous espérons qu’ils construiront une relation durable avec ce monde de la nature et qu’ils reconnaissent l’importance de ces espaces naturels. L’un des messages clés de notre mission est que le monde naturel nous soutient et qu’en retour nous devons le soutenir, afin de garantir sa survie et son épanouissement. En intégrant cette façon de voir le monde, nous espérons non seulement soutenir les jeunes à long terme, mais aussi encourager une vision qui reconnaît que la protection de ce monde est primordiale »

Consultez le site de Off the Record pour en savoir plus sur l’association et leur projets remarquables.

Et vous, vous avez remarqué que le fait de vous reconnecter à la nature avait une action bénéfique sur votre santé mentale ? Faites-nous en part dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.