Aucune perte de fibres

Aucune perte de fibres

Les tampons Natracare ne s’effilochent pas

Les tampons Natracare ne s’effilochent pas, puisqu’ils sont entièrement composés (cordon inclus) de coton 100 % biologique, dont les fibres ondulées s’enchevêtrent naturellement.

Natracare s’est insurgée contre le problème de la perte de fibres dès les années 1990, suite à des alertes lancées par les utilisatrices comme le personnel soignant.

En effet, les infirmières rapportaient qu’elles devaient retirer des fibres de tampon autour du col de l’utérus avant de pouvoir procéder au frottis.

Quelle est la perte de fibres ?

La structure des fibres de rayonne est courte et droite, et celles-ci se séparent donc facilement. Les tampons fabriqués à base de rayonne peuvent s’effilocher dans le vagin pendant l’utilisation.

Trempez des tampons classiques dans un verre d’eau, et vous constaterez que des fibres s’en échappent après seulement quelques minutes. En effet, la plupart des tampons sont composés d’un mélange de rayonne et de coton traité aux pesticides.

Outre les problèmes d’hygiène posés par les fibres demeurant dans le vagin, ces dernières sont également source de colonisation bactérienne pouvant contribuer aux infections vaginales. La rayonne présente dans les tampons a également été liée au syndrome du choc toxique.

Les fabricants, qui avaient initialement nié le problème de la perte de fibres, ont par la suite rapidement ajouté une enveloppe synthétique autour de leurs tampons afin d’éviter qu’ils ne s’effilochent.

Le plastique utilisé est chauffé pour faire fondre légèrement l’enveloppe, afin de sceller les fibres de rayonne à l’intérieur. Ce procédé a permis de réduire en partie la perte de fibres, sans toutefois éliminer le risque. En outre, il ajoute une couche superflue de plastique à usage unique. Le polypropylène est fabriqué à base de pétrole brut, ce qui signifie que les tampons classiques ne sont pas biodégradables.